Ma très grosse prédiction pour 2023

 

Le Padang Padang surf break est un spot de classe mondiale pour les surfeurs. Il faut pagayer environ 800 mètres depuis le rivage en contournant une falaise rocheuse.

Il y a quatre ans, lors de ma lune de miel à Bali, j’y ai pris la “vague de ma vie”.

Cette semaine-là, Bali a connu l’une des meilleures houles de la décennie. J’ai eu la chance incroyable d’être là au bon moment.

Je l’ai vu venir en pagayant, j’ai fait un tour sur moi-même… et je me suis retrouvé face à une vague immense.

En surf, il faut s’engager. Une fois que vous regardez par-dessus la vague, vous devez vous lancer… et oublier vos peurs.

Si vous hésitez, vous pouvez tomber en un clin d’œil.

Je le savais grâce à des années de pratique.

Pourtant, au moment de prendre cette vague, mon instinct de survie me criait : « Ne te lance pas !! »

J’ai dû serrer les dents pour ignorer ces peurs.

Grâce à cela, l’instant d’après, je surfais sur la vague de ma vie. J’en ai encore la chair de poule rien que d’y penser.

 

Il y a une leçon à tirer de la peur, que ce soit dans la vie ou dans les investissements.

Et c’est une leçon que nous devrons apprendre à l’approche de 2023.

Ma grande prédiction pour 2023

Si je devais résumer mon style d’investissement en un mot, ce serait : “anticonformiste”.

En gros, j’aime aller à contre-courant.

Être un investisseur à contre-courant – aller à l’encontre du marché en général, des têtes parlantes de votre chaîne d’information ou même de votre site Web financier préféré – c’est comme prendre une grande vague. Cela peut être terrifiant.

Mais parfois, ignorer la peur est la meilleure façon d’investir.

Je pense que nous allons connaître une récession cette année. Ce sera une période effrayante pour de nombreux investisseurs qui ont commencé à trader activement après la dernière récession.

Ce sera aussi la récession la plus attendue depuis que j’ai commencé à investir…

Nous en voyons déjà quelques symptômes :

    • Hausse du taux de chômage – Les employeurs réduisent leurs embauches. Facebook a licencié 11 000 travailleurs, Apple a licencié 100 recruteurs et a gelé les embauches, tandis que Walmart a supprimé 200 emplois dans les entreprises et 1 500 emplois dans les entrepôts.
    • Accumulation des stocks – Les entreprises font état d’une augmentation des stocks. Au dernier trimestre, Nike avait des stocks d’une valeur de 9,66 milliards de dollars, ce qui représente une augmentation de 44 % par rapport à l’année précédente. Lululemon a signalé une augmentation de 85 % de ses stocks par rapport à l’année précédente.
    • Baisse des dépenses de consommation – Les ventes au détail ont déçu en novembre, s’établissant à 689,4 milliards de dollars, soit une baisse de 0,6 % par rapport au mois précédent.

Tout cela signifie que lorsque la saison des bénéfices s’intensifiera à la mi-janvier, nous risquons d’entendre des résultats décevants ainsi que des perspectives pessimistes pour l’avenir.

Je pense que cela provoquera un autre courant descendant sur le marché, mais il ne sera pas aussi grave qu’en 2022.

Cela nous amène à ma grande prédiction pour 2023

Je crois que la Réserve fédérale va pivoter et commencer à réduire les taux d’intérêt plus tôt que prévu.

À l’heure actuelle, le taux des fonds fédéraux se situe dans une fourchette de 4,25% à 4,50%. Les investisseurs s’attendent à ce que la Fed le porte à 4,75% ou 5,00% d’ici mars.

(Source : Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale).

Plus important encore, les traders pensent que les taux resteront aussi élevés pendant toute l’année.Nous pouvons le constater sur le marché à terme. Les contrats à terme sur les fonds fédéraux qui expirent à la fin de 2023 montrent qu’il y a 85% de chances que les taux d’intérêt soient à 4,25% ou plus à la fin de l’année prochaine.

Source: CME FedWatch Tool

Vous savez déjà ce que des taux élevés signifient pour les prêts hypothécaires, les prêts automobiles et la dette des entreprises. Ces marchés se sont effondrés au cours des derniers mois.C’est un vent contraire pour les actions. Les investisseurs craignent que la persistance de taux d’intérêt élevés n’anéantisse l’économie et ne fasse chuter le marché boursier.

Mais ces prédictions se vérifient rarement…

Ils se sont trompés à l’époque, et ils pourraient se tromper maintenant

Il y a un an, le marché à terme des fonds fédéraux indiquait une probabilité de 90% que l’année 2022 se termine avec des taux d’intérêt de 1% ou moins.

Pensez à quel point c’était faux. La hausse de l’inflation – exacerbée par une flambée des matières premières due à l’invasion de l’Ukraine par la Russie – a forcé la Fed à augmenter les taux au rythme le plus rapide depuis quatre décennies.

Lorsque les investisseurs penchent dans un sens, le marché a tendance à faire le contraire. C’est ce que nous avons vu l’année dernière.

Le pari anticonformiste que je fais est que la Fed va s’orienter vers une politique monétaire plus souple en 2023, et commencer à réduire les taux.

C’est donc en fait une bonne chose que les taux soient si élevés en ce moment. Cela renforce le pessimisme et donne à la Fed beaucoup de munitions pour lutter contre une récession.

Car voici le problème : la Réserve fédérale n’est pas très douée pour changer les résultats économiques.

C’est pourquoi je pense qu’elle ne sera pas en mesure d’empêcher une récession.

Mais la Fed est très douée pour augmenter le prix des actifs, que ce soit par la réduction des taux ou par l’assouplissement quantitatif.

C’est un mécanisme simple, en fait : Il s’agit simplement d’ajouter de l’argent à l’économie en rendant l’argent moins cher à emprunter.

Les prix des obligations augmentent, les rendements baissent et les investisseurs obligataires doivent trouver des rendements dans d’autres catégories d’actifs.

Maintenant, je ne dis pas que le marché boursier va monter en flèche. Je pense que le premier trimestre de 2023, en particulier, sera difficile. Donc, comme toujours, je ne vous recommande pas d’investir de l’argent que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre.

Mais bon nombre de mes plus grandes mégatendances – véhicules électriques, automatisation, intelligence artificielle – sont encore prêtes à se déployer au cours de cette décennie.

Et comme la Fed assouplit sa politique monétaire, cela signifie de très bonnes choses pour les actions de mon portefeuille Fortune Stratégique.

Ainsi, même s’il peut sembler effrayant d’investir dans un environnement de récession, il suffit de se pencher sur la vague (comme je l’ai fait à Bali !) et de se frayer un chemin vers les bénéfices.

Et comme je sais qu’il peut être effrayant de se lancer seul, j’ai créé le portefeuille “Fortune Stratégique”.

J’y ai notamment identifié une crypto-monnaie qui a le potentiel de devenir 20 fois plus grosse que le Bitcoin… Et qui devrait créer une nouvelle génération de millionnaires ! Cliquez ici pour découvrir son nom.

2 réponses

  1. Je ne trouve pas le lien pour me desinscrire
    Veillez svp retirer mon addresse
    [Adresse email masquée]
    Merci

    1. Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      Je vous confirme la désinscription à notre lettre gratuite.
      Très belle journée et à bientôt peut-être !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Lettre Héritage Éditions​

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter financière Héritage Éditions !

Vous recevrez en cadeau le dossier « 3 actions à gros dividendes à avoir dans son portefeuille pour 2022 »

3-actions-gros-dividendes

Téléchargez le dossier gratuit

Téléchargez le dossier