Une erreur à 80 millions de $

Marjorie est une abonnée qui m’a écrit la semaine dernière.

 

Elle n’a pas tourné autour du pot : « J’ai peur de mettre plus d’argent sur le marché pour le moment ».

 

Et elle n’est pas la seule.

 

Si c’est votre premier marché baissier, je comprends tout à fait ce que vous ressentez.

 

On dirait que la fin du monde approche à grands pas.

 

Et regarder votre portefeuille baisser fait l’effet d’un coup de point dans le ventre.

 

Je comprends tout à fait. Pour autant, en ce qui me concerne, je ne suis pas inquiet.

 

Et la raison en est simple : Je sais ce qui va suivre.

 

Parce que ce n’est pas le 1er, ni le 2e, ni même le 3e marché baissier que je traverse.

 

En fait, c’est la 5e fois que le marché me donne une impression de fin du monde depuis que j’ai commencé à travailler à Wall Street en 1983… il y a presque 40 ans.

 

Au bout du compte, les marchés baissiers sont toujours suivis par des marchés haussiers. 

 

Et la façon dont vous agissez maintenant fera toute la différence dans la valeur nette de votre portefeuille au cours des prochaines années.

 

Laissez-moi vous montrer ce que je veux dire…

Walmart

Imaginez que nous sommes à la fin des années 60 et que vous vivez à Sikeston, une petite ville de 14000 habitants, dans le Missouri…

 

Fondé quelques années plus tôt, Walmart ouvre un magasin à côté de chez vous.

 

Vous aimez y faire vos courses parce qu’ils offrent des prix plus bas, de grandes sélections et qu’ils sont locaux.

 

A l’époque aucune grande chaîne n’aurait ouvert de magasin dans une petite ville comme Sikeston. Elles préféraient les grandes villes comme St. Louis, Memphis et Kansas City.

Walmart, au contraire, a fait le pari en tant que grande chaîne, de s’installer dans des petites villes de banlieue.

En 1970, Walmart fait son entrée en bourse

Alors que vous n’aviez jamais acheté d’actions d’une société auparavant, vous décidez d’acheter des actions de Walmart.

 

Vous avez beau ne pas connaître grand-chose à la finance… au marché boursier… ni même au cours actuel du baril de pétrole… 

 

Mais vous savez une chose : Walmart est une grande entreprise. Vous l’avez vu pousser les magasins autour de vous comme des champignons.

 

L’entreprise compte maintenant 30 magasins et continue de s’étendre.

 

Vous vous sentez assez confiant et investissez 5000$ pour acheter 300 actions.

 

À l’époque, ces actions étaient de véritables certificats d’actions.

 

Vous les mettez avec vos papiers importants, vous les laissez tranquilles et vous continuez votre vie.

 

Enfants, maison, carrière. Maintenant, vous faites sautiller vos petits-enfants sur vos genoux.

 

Vous étiez trop occupé à avoir une vie pour vous soucier des ventes trimestrielles de Walmart, des rapports sur les bénéfices, des conférences téléphoniques ou du taux de chômage.

 

Vous avez juste continué à faire vos courses chez Walmart, en vous battant pour une place de parking à chaque fois.

Et puis il y a Frank…

Ah oui, j’oubliais… Lorsque vous avez acheté des actions, votre beau-frère diplômé a fait de même.

 

Appelons-le Frank.

 

Frank n’achète pas les actions parce qu’il fait ses courses chez Walmart et qu’il aime l’entreprise…

 

Non, il est bien trop intelligent pour ça.

 

Il a acheté les actions parce que son courtier lui a dit que l’action allait être cotée en bourse et que le prix devrait augmenter.

 

Donc, au lieu de se concentrer sur ce que l’entreprise ferait, Frank et son courtier se sont concentrés sur ce que le prix de l’action ferait.

 

Eh bien, suite à son introduction en bourse, l’action Walmart est montée en flèche, comme prévu. Super nouvelle pour Frank !

 

Mais quelques années plus tard, en 1973, une nouvelle crise a éclaté.

 

Et toute l’année qui a suivi a massacré le cours des actions du monde entier.

 

En fait, ce marché baissier de 1973 était la pire baisse du marché boursier depuis la crise de 1929 !

 

C’est la déroute : le dollar s’effondre, l’inflation grimpe à 12 % et l’économie entre dans une profonde récession.

 

En voyant le marché boursier chuter de plus de 50%, Frank panique.

 

Il vend toutes ses actions Walmart. Heureusement, il s’en sort avec un mini bénéfice malgré tout.

 

Et c’est là que je voulais en venir.

L’erreur qui a coûté 80 millions de dollars à Frank

C’est ce que vous faites ensuite qui fait toute la différence pour la valeur de votre portefeuille au cours des 20 ou 30 prochaines années.

 

Frank est là, à côté de vous, à vous dire : « Vends tes actions avant qu’il ne te reste plus rien. »

 

Mais vous décidez de ne rien faire.

 

Vous n’êtes peut-être pas un génie de la finance, mais vous voyez bien que Walmart continue de se développer.

 

Ils ont maintenant près de 80 magasins – doublant ainsi le nombre de magasin en 5 ans seulement.

 

Donc, au lieu de vendre vos actions, vous continuez votre vie.

 

Maintenant, avançons jusqu’à aujourd’hui.

 

Frank est toujours en train de suivre le cours des actions, surveillant chaque mouvement et chaque secousse des actions de son portefeuille.

 

Et Walmart est la plus grande entreprise du monde par son chiffre d’affaires.

 

Elle compte désormais près de 11 000 magasins dans plus de 24 pays.

 

Vous décidez donc de jeter un coup d’œil à la valeur de vos 300 actions Walmart.

 

Au cours actuel de 130 dollars, compte tenu des divisions, vos 5000$ se sont transformés en 80 millions de dollars !

 

Et cela n’inclut pas les dividendes qui rapportent plus de 1,4 million de dollars chaque année.

 

Voici ce que j’aimerais que vous reteniez : Ne soyez pas comme Frank. Investissez dans une entreprise. Pas dans le cours d’une action.

 

C’est ainsi que vous gagnerez de l’argent et que vous ne vous soucierez que de vivre votre vie. Peu importe la santé des marchés boursiers.

Prendre du recul

Lorsque le cours des actions chute brutalement, beaucoup d’investisseur réagissent de façon irrationnelle.

 

Ils pensent que l’entreprise doit être en train de faire faillite simplement parce que le prix baisse.

 

En fait, pendant le marché baissier de 1973-1974, alors que les actions Walmart chutaient de -66%…

 

La société a déclaré des ventes et des bénéfices records !

 

C’est pourquoi, le cours d’une action peut être un très mauvai indicateur de la santé réelle d’une entreprise.

Voici donc ma leçon pour vous à garder en tête, pendant le marché baissier actuel :

Achetez des entreprises de qualité … dans des secteurs qui ont le vent en poupe … qui sont dirigées par des PDG vedettes … à des prix attractifs.

 

Ensuite, laissez l’entreprise vous faire gagner de l’argent.

 

Vous n’avez besoin que d’une seule action de type Walmart dans votre portefeuille pour devenir riche.

 

La clé c’est de rester discipliné et de vous souvenir pourquoi vous avez choisi d’investir dans telle ou telle action.

 

Car au bout des marchés baissiers, il y a toujours une nouvelle hausse qui arrive.

 

À très vite,

Charles Mizrahi

 

PS : Je termine les préparatifs d’un nouveau projet avec mon éditeur français. Restez à l’affût, vous devriez recevoir ça début novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Lettre Héritage Éditions​

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter financière Héritage Éditions !

Vous recevrez en cadeau le dossier « 3 actions à gros dividendes à avoir dans son portefeuille pour 2022 »

3-actions-gros-dividendes

Téléchargez le dossier gratuit

Téléchargez le dossier